Dox serv

Gérer son serveur en toute simplicité

La mondialisation correspond à la libre circulation des marchandises, des capitaux, des services, des personnes, des technologies de l’information et de la communication, et des profits en tout genre. Le fait de se doter de son propre serveur constitue ainsi une priorité. Pour plus de visibilité dans le monde des affaires, les entreprises optent très souvent pour une gestion simple de leur serveur. Il est important dès lors de faire le bon choix pour son serveur virtuel dédié (VPS) et d’en découvrir les avantages, les performances et fonctionnalités.

Un VPS (Virtual Private Server) pour quoi faire ?

VPS est un acronyme anglais, et est plus connu dans la langue de Molière sous le nom serveur virtuel dédié. Contrairement à un hébergeur classique qui offre en général une large palette de solutions, telles que l’hébergement de votre site web, de votre messagerie, la location d’un serveur dédié physique ou virtuel, se concentre sur la mise à disposition de VPS.

Pour schématiser, un VPS est un serveur qui fonctionne sur un serveur hôte, et ce serveur hôte peut héberger une multitude de serveurs virtuels. Ce procédé permet de rationaliser les ressources processeur, mémoire et disque du serveur hôte.

En règle générale, le serveur physique se cantonne à quelques tâches bien particulières, et il est rare de constater une occupation supérieure à 15 % de ces ressources. La virtualisation vient combler ce « gâchis » en proposant des ressources libres et d’autres serveurs qui à leur tour exécuteront d’autres tâches. La majorité des VPS fonctionnent sous Linux, mais flexmarket le propose aussi avec Windows.

Il n’y a pas de différences entre un serveur virtuel et un serveur physique. Une fois votre serveur installé, vous avez un accès « root » ou administrateur principal libre. Après ce sera à vous d’y installer un serveur web ou tout autre type d’application.

Les avantages, les performances et fonctionnalités

Faites-vous livrer votre serveur clé en main en moins d’une minute, 55 secondes pour être plus précis. Un nouveau serveur est très simple et rapide à déployer. L’opération se fait principalement en trois étapes :

  • On choisit la distribution Linux que l’on veut déployer.
  • On dimensionne son serveur selon son budget et/ou les performances recherchées.
  • On sélectionne géographiquement le centre des données où sera hébergé le serveur.

Réagissez !

Blog du webdesigner

  1. 21 Janv. 2020Les réseaux sociaux sont-ils nécessaires pour améliorer le SEO de votre blog ?133
  2. 18 Déc. 2019Une proposition de liens de qualité et d'expertise126
  3. 20 Nov. 2019Les meilleurs outils de webdesgin du moment159
  4. 6 Nov. 2019Les stratégies digitales de l'agence White Dog159
  5. 23 Oct. 2019Utiliser son ordinateur comme serveur web232
  6. 18 Mai 2019Faire confiance à son agence web pour héberger son site web ?458
  7. 20 Avril 2019Les meilleurs endroits pour trouver des datacenter de qualité533
  8. 12 Avril 2019Quelles ont les meilleurs façon d'apprendre le code ?556